Emigration italienne

Emigration italienne

Entre 1876 et 1976, environ 26 millions d’Italiens ont quitté leur patrie pour divers points à travers le monde.
Les destinations initialement préférées étaient la France, l’Autriche, l’Allemagne et la Suisse. Mais, dans les années 1890, les Italiens empruntent davantage les routes transocéaniques de la « vieille migration », celles des immigrants irlandais et anglais.

Une grande partie de ces immigrants sont partis du port de Gênes, mais ils sont également partis de Sicile et de ports situés dans d’autres pays européens.

L’immigration italienne demeure à ce jour la plus importante qu’ait connu la France. Entre 3 et 4 millions de Français ont au moins un parent d’origine italienne.